cozy shop une boutique en ligne personnelle

Bonjour ou bonsoir.

C’est la rentrée et nouvelle fournée.

Acheter sur la web est devenu un acte “ordinaire” mais sur le web même lorsque on achete rien pour une boutique en ligne on est “le produit”, ici on change la donne.

exemple:

J’ai un compte sur materiel.net et deux autre chez des concurrents.

je désire acheter un nouveau PC

dans le module shop j’entre les critères de mon futur achat

Le module va récupérer le catalogue du/des vendeurs et sur la base de mon historique d’achat (mes factures etc.) et avec mon autorisation/mes limites d’intégration etc. va me sortir une liste de produit en rapport avec ma recherche, mais en plus il peut voir si ma comptabilité peut supporter cet achat et me donner des informations pour anticiper ce cout en fonction du mode de financement choisi.

Le module pourra pourquoi pas me proposer une date optimale pour faire ma commande on peut tout imaginer voir même passer commande ou programmer sa commande (exemple le jour de ma paie, le jour ou l’article sera disponible en stock etc.) puis la confirmer le jour J via un code jetable envoyé par mail ou SMS.

Pour payer cette commande c’est un numéro de CB jetable (la cela risque d’être un peut plus compliquer), ou via une convention conclu avec le vendeur ou autre etc.

objectif:

pouvoir décider de ce que on veux acheter sans se faire siphonner “son temps de cerveau disponible”.

Préparer, planifier un/des achats dans le temps.

metriser, intégrer ces achats dans sa comptabilité et anticiper le risque d’un défaut de paiement.

Utiliser un outils de paiement “jetable” et couper le lien direct entre numéro de CB ou numéro de compte en banque etc. et utilisation (avec un numéro de CB une banque ou le fournisseur de la CB peut prédire l’issu d’un divorce!) le but vous êtes le seul a savoir a quoi correspond chaque transaction mais plus la banque ni le fournisseur de la CB cette partie est certes un peut, voir tordu mais comme écrit votre CB en dit long sur son utilisation et parfois on a pas envi que “cela se sache”. Cette partie demandera peut être de faire appel a un intermédiaire de confiance soumis au secret professionnel ou autre protection juridique prévu par la loi.

Si j’ai zapper un truc ou écrit n’importe quoi merci de rectifier le tir.

Salut,

Je vois 3 points potentiellement bloquants:

  • le catalogue. Les sites n’exposent pas leur catalogue, il faudrait passer tous les jours sur toutes les pages du site, c’est assez lourd, et on se ferait bannir assez rapidement,
  • l’assemblage du PC, c’est pas si simple, il faut associer un composant en vente (“GTX 1080”) à une fonction (“Carte graphique”), puis associer cet élément avec la BONNE carte mère, et donc ça rajoute tout les problèmes de compatibilité, et de place dans le boitier,
  • les stocks bougent tous les jours, et tu peux pas prévoir les ruptures de stock.

Par contre, l’idée de la planification d’achat, c’est une super idée, qu’on peut appliquer à plein d’autres sujets!

pour la partie recherche/catalogue etc. on peut toujours la déléguer a un moteur de recherche neutre type qwant c’est leur métier la recherche.

L’idée générale c’est au départ de ne plus permettre au vendeur que on soit “le produit de la vente” et de casser toute pratique de prix comportemental et autre tarif “a la tête du client”, rétablir le principe de loyauté de la vente et du prix. idem pour les banques ne plus pouvoir faire des taux (ou plus?) “a la tête de pipe” (analyse de vos écritures banquières sans en connaître exactement la méthodologie ni la finalité etc.) la banque sais que on a fait une transaction avec sa CB, que cette transaction a été certifiée par un tiers de confiance soumis au secret! mais ne peut plus savoir la nature de la dite transaction. Le vendeur ne peut plus savoir mon vrai numéro de CB, ma banque etc. il sais que cette CB jetable est certifié par un tiers soumis au secret! Le tiers sais ce que il certifie mais ne sais rien du reste, ma situation comptable etc. et il est soumis au secret! comme le secret médical.

https://linc.cnil.fr/ un peut de lecture c’est instructif.

Du prix comportemental a l’abonné a des services de SVOD/musique en ligne qui n’est que “le produit a vendre”.

Je sort un peut de mon propre sujet le principe reste toujours le même séparation et cloisonnement de donnée.

séparer le plus possible les données et cloisonner le tout de sorte que seul l’auteur des dites données soit capable de tout rassembler.

Ne pas interdire a la justice de faire sont travail mais garantir LE STRICT RESPECT DE LA LOI ET DE LA PROCÉDURE! pour éviter les abus ou que le résultat du travail d’investigation ne soit pas exploitable lors du procès.

Et cozy me semble être l’outil pour faire ce type de travail.